La société Les Films d’un Jour a été créée en 2004 pour produire des films documentaires. Aujourd’hui, nous produisons chaque année plusieurs heures de films documentaires pour différentes chaînes de télévision (France Télévisions, ARTE, CINÉ+, PLANÈTE+…) en France mais aussi à l’international ainsi que pour des institutions et différents médias. Depuis 2006, nous produisons également des captations de spectacles vivants en multi caméras dans différents théâtres parisiens (Théâtre du Lucernaire, du Funambule, du Rond-Point…) et lors du Festival d’Avignon (Théâtre du Train Bleu, du Petit Chien…).

Nous développons une production éclectique de documentaires et abordons de nombreuses thématiques culturelles, scientifiques, historiques, sociales et environnementales.

Donner du sens aux images, représenter la réalité, traduit une subjectivité essentielle à nos métiers car elle est pleine de sens, d'enthousiasme et de passions. C'est ce que nous aimons et souhaitons développer à travers tous les films que nous initions.

Donner du sens aux idées, informer, faire partager un point de vue, mettre en place une esthétique propre à chaque film, sont pour nous des qualités très importantes dans la production de contenus.

Nos productions témoignent, nous l'espérons, de cette exigence qui fait toute la différence. 

 

Notre ligne éditoriale est avant tout guidée par notre volonté de fédérer un large public afin de permettre une ouverture sur le monde, sur la diversité des cultures et sur la notion d’identité comme par exemple les films   Tinghir les échos du Mellah et L’Odyssée : Est-Ouest ; les cultures d’Afrique et les problématiques de société avec Waliden, enfant d’autrui et  Les Orphelins de Sankara ; mais aussi les portraits d’artistes comme ceux de Paul Chemetov, de Bruno Mendonça, de Sembene Ousmane ou encore du cinéaste Georges Franju ; de grandes figures historiques  telles que Marie Curie, Jean-Baptiste Charcot et Bessie Coleman, la première aviatrice noire. Des films d’investigation aussi tels que Les médias, le monde et moi, Le secret des irradiés et Biogaz à tous les étages.  Des films plus personnels avec des regards singuliers comme Murs rebelles et Liberté chérie, de grands films historiques et scientifiques comme Ellis Island, une histoire du rêve américain et Saint-Alban, une révolution psychiatrique. Des formats pour le web avec la série Médias : la grande réinvention ?  Et enfin des films pour le cinéma comme Norilsk, l’étreinte de glace et Colombia in my arms.

 

Plus d’une soixantaine de films produits, une soixantaine d’aventures qui ont fortement marqué notre parcours de producteurs.